Monthly Archives: janvier 2018

Un interne de Caen au concours national d’ORL à Paris

Pas de commentaire
Author
Le travail de mémoire de DES d’Edouard Bouquillon, interne dans notre service, intitulé « Cordectomies endoscopiques », a été sélectionné au sein de l’inter-région Nord Ouest et présenté au concours national des mémoires de DES ORL à l’institut Imagine à Paris le 12 janvier 2018, devant les membres du Collège français d’ORL, Il se présente comme un travail pédagogique sur une technique chirurgicale donnée, à la différence d’une étude clinique, et se destinant aux plus jeunes générations en premier lieu. Le format original de ce travail fait l’objet d’un article récemment publié pour l’encyclopédie médico-chirurgicale – techniques chirurgicales Tête et Cou. Il s’appuie sur la collaboration de plusieurs écoles françaises et belges de laryngologie, notamment dans la réalisation de nombreuses vidéos illustrant les points forts de la chirurgie Laser et des différentes cordectomies reposant sur la classification de l’ELS (European Laryngeal Society). Nous avons fait le choix de rendre ce travail didactique à partir d’illustrations personnelles respectant cette classification.

 

Titre : Cordectomies endoscopiques en traitement des cancers du larynx

 

Résumé :

Les cordectomies endoscopiques ont toute leur place au sein d’un groupe de techniques chirurgicales

actuellement disponibles pour la résection de cancers à point de départ glottique. Leurs potentiels

d’extension extra laryngée modifient le statut tumoral et requiert une connaissance parfaite de son

anatomie, clinique et radiologique. Le diagnostic pré opératoire repose tout d’abord sur l’examen

clinique en nasofibroscopie, documenté par l’imagerie, complété par une endoscopie au bloc

opératoire avec la réalisation de biopsies. En effet, cet examen permet d’évaluer la topographie de la

tumeur et ses rapports pour définir les possibilités d’exérèse. L’exposition endoscopique sera un

critère essentiel pour déterminer le choix de la technique chirurgicale. La chirurgie endolaryngée au

Laser CO2 y prend une place prépondérante, et demeure bien codifiée sur les plans anesthésiques et

chirurgicaux quant à la prévention des risques qui doivent être connus. Cette voie d’abord a pour

avantage de ne pas avoir de cicatrices visibles, et accessible chez des patients sélectionnés. Quand

celle-ci est réalisable, elle représente une alternative à la radiothérapie exclusive. Les soins postopératoires

et la surveillance oncologique mettent en jeu différents acteurs pour une prise en globale

du patient.

 

Capture d’écran 2018-01-21 à 17.44.30

Vue endoscopique postéro supérieure de 3/4 d’un Larynx normal.

 


Capture d’écran 2017-07-02 à 14.23.52

Modélisation 3D d’une vue endoscopique du plan glottique Vue postéro supérieure d’une modélisation 3D du larynx, centrée sur le pli vocal. 1) couche muqueuse du pli vocal droit. 2) commissure antérieure. 3) ventricule. 4) bande ventriculaire. 5) sous glotte. 6) sinus piriformes droit et gauche. 7) Ligament vocal. 8) muscle vocal.

 

 

Capture d’écran 2018-01-21 à 17.45.25-1

Cordectomies endoscopiques de type I à V

 

Capture d’écran 2018-01-21 à 17.45.31

Cordectomie endoscopique type VI

 

 

MISSION HUMANITAIRE AU CAMBODGE

Pas de commentaire
Author

Le Cambodge, victime des guerres qu’il a traversé à la fin du siècle dernier, est un des pays les plus pauvres d’Asie. L’amélioration de la santé du Cambodge est une des priorités de l’OMS avec un appel récent dans le secteur de l’ORL. Ce modeste pays compte en effet moins de 80 médecins spécialisé en Oto-Rhino-Laryngologie pour plus de 16 million d’habitants. La spécialisation en ORL s’y fait par un internat de 3 ans (comparé à 5 ans en France).

Du 4 au 8 décembre 2017, le service d’ORL de Caen, en collaboration avec Amplifon, a participé à une mission humanitaire pour aider nos collègues ORL Cambodgiens. Cette mission avait pour but principal d’aider à leur formation en dispensant des enseignements théoriques et pratiques. Ces échanges ont permis aussi d’aider nos collègues dans leur prise en charge de certains dossiers difficiles. Des chirurgies de l’oreille sous microscopes ont aussi été réalisées par les chirurgiens Cambodgiens aidés de chirurgiens ORL Français.

Cette mission nous a permis de mieux comprendre les forces et les difficultés des médecins Cambodgiens en termes de formation et de moyens matériel. Leur ouverture d’esprit et leur envie d’apprendre sont très encourageantes et leur permettront, dans les mois et années à venir, de prendre en charge de mieux en mieux les pathologies de la sphère ORL. Au-delà de cette mission, la collaboration se poursuit par correspondance en particulier avec certains étudiants qui demandent des informations voire des formations complémentaires par emails.

L’enthousiasme soulevé par cette mission du côté des ORL cambodgiens et français nous encourage à poursuivre cet échange avec un nouveau projet de mission pour 2018.