Posts By: admin

Une collaboration innovante entre l’ORL et la Neuroradiologie Interventionnelle

Pas de commentaire
Author

Un nouveau traitement des vertiges vient d’être récemment mis au point au CHU de Caen. Il s’agit d’un traitement endovasculaire destiné à des vertiges liés à une malformation veineuse. Les patients traités présentaient des crises de vertige similaires à celles de la maladie de Menière, déclenchées par l’effort ou encore le fou rire. La cause de ces vertiges est de mieux en mieux comprise : il s’agit de la veine jugulaire interne qui vient comprimer l’oreille interne (Figure 1).

.

.

FIG1

Figure 1 : Malformation de la veine jugulaire interne comprimant l’oreille interne et entrainant les vertiges

.

.
Le traitement mis au point au CHU de Caen consiste à obstruer la partie de la veine au contacte de l’oreille interne et de maintenir ce colmatage en place grâce à un stent (Figure 2).

.

FIG2

Figure 2 : Traitement réalisé en Neuroradiologie : embolisation de la malformation par des coils, maintenu en place par un stent.

.

.
La procédure est réalisée par voie endovasculaire, à l’aide de cathéter, sans aucune incision cutanée. Avant la mise au point de cette technique nous avions recours à une chirurgie de la base du crâne qui était plus longue et plus risquée pour l’oreille interne et le nerf facial. C’est l’expérience du service de Neuroradiologie dans le traitement des anévrismes intracérébraux qui a permis la mise au point de ce traitement. L’étroite collaboration des services d’ORL et de Neuroradiologie Interventionnelle dans le traitement des hémorragies ORL ou de certaines tumeurs de la base du crâne est probablement une des clés de ce succès. « On s’étonne encore que l’équipe d’ORL de New York qui travail sur cette pathologie depuis 2 ans n’ai pas pensé à ce traitement avant nous » commente le service d’ORL Caennais. Nous avons la chance à Caen d’avoir une équipe d’ORL associée à l’équipe INSERM COMETE (Pr Pierre Denise) s’intéressant aux vertiges, et des radiologues interventionnels de haut niveau. La technique a reçu un accueil enthousiaste lors de sa présentation au congrès national d’ORL à Paris.

Elle a depuis été présentée au congrès international à Rome en octobre 2015 portant sur les Maladies de l’Oreille Interne, et publiée dans la prestigieuse revue « Journal of Vascular and Interventional Radiology »

Le Dr HITIER au Congrès de Rome

Le Dr HITIER au Congrès de Rome

.
Mais notre plus grande satisfaction reste celle des patients qui sont jusqu’à présent guéris de leurs vertiges et ont pu reprendre leur activité professionnelle.

La Fente ethmoidale, mythe ou réalité?

Pas de commentaire
Author

 

Il y a un siècle de cela, un célèbre anatomiste français, Henri Rouvière, découvrait un foramen à la partie antérieure de la lame criblée qu’il nomma Fente ethmoïdale. Ce foramen recevait un prolongement dure-mérien, situé donc au contact direct de la muqueuse nasale.

.

Sa découverte est ensuite tombée dans un oubli relatif, jusqu’ à des travaux récents menés au sein du Service ORL et en collaboration avec le Laboratoire d’Anatomie de l’Université de Caen.

.

Ces travaux ont permis de confirmer la découverte de Rouvière et de réaliser des mesures de cette Fente Ethmoïdale pour permettre son répérage lors des interventions de chirurgie endonasale.

.

Cette Fente mesure plusieurs millimètres de long et pourrait être un facteur clef de la propagation des tumeurs des fosses nasales vers le cerveau ainsi que de la survenue de brèches méningées spontanées responsables de méningites bactériennes.

.

Ce travail a été présenté dans plusieurs conférences internationales:

.

7ième Congrès de l’European Skull Base Society, Juin 2014

25ième Congrès de l’ European Rhinologic Society, Juin 2104

96ième Congrès de l’Association des Morphologistes, Mars 2014